Les rues du village en 1900

jeudi 11 février 2010
par jeanpaul
popularité : 24%

  Le Queniot.

JPEG - 113.4 ko carte Chantal Perry Maison Juvénal – Merlin Aurélie Calin un fils Raynal, la maison fut achetée aux héritiers par une famille venue de Haute Saône les Mongey, marié à Xavière Baumier le 28/10/1961,venant de Gemmelaincourt, une fille Patricia.

Maison voisine écroulée vers 1905 : Odile Poirot puis voisin Paul Munier appariteur garde-champètre, son épouse Marie Laurent décédée tous deux de 1914 à 18.

La maison du coin contre le calvaire, la famille Eugène Calin Irma son épouse, 6 enfants Ernest, Marie, Paul, Aurélie, Albert, Charles.

En reprenant la maison, coin gauche, appartenant à la commune pour loger le berger. Je l’ai vu habitée en 1911 par Thirion, marié à Eugénie Dugrand de Girovillers. Puis voisin appartenant à la commune, un atelier de Distillerie.

Puis l’école des garçons supprimée par le départ de Mr Poinsot à la guerre 14-18. Les garçons furent pris en charge par Mme Colon, institutrice ; ce fut l’école mixte. Le bâtiment fut vendu à Maurice Merlin pour faire écuries et engrangement.

Maison voisine appartenant à Mme Olida Hocqueloux qui logeait la famille Schneider- Hocqueloux puis Jean Dorget se marie à Marie Schneider, tient culture, puis vendent la maison pour aller habiter Vittel en 1953. Dans cette maison, a habité Mr Lucien Gaudé avant 1914 et son épouse Joséphine Evrot , 6 enfants Madeleine, Jean Marie, Thérèse, Gérard, Jean Louis, Jean Jacques.

Voisin, famille Pouillon Guilleray Georgette, mariés en mars 1918 à Albert Pouillon de Montbrison (Loire) deux enfants Roland 1920, Jean 1923. J’ai connu Arthur Guilleray menuisier décédé de maladie en 1916 hôpital militaire de Borges guerre 14-18 ; Mathilde Hilaire son épouse née en 1898.

Maison du coin où habite Simone Merlin, j’ai connu Paul Hocqueloux 1911, frère d’Adèle et de Marie Lanterne ; ce fut vendu à René Merlin boucher et son épouse Marie Hilaire soeur de Mathilde, 3 enfants, Maurice, qui reprit la boucherie paternelle, marié à Simone Evrard d’Esley ,7 enfants Renée, Roger, Yvette, Max, Françoise, Daniel, Jean Maurice,. Roger se marie à Ginette Barberin des Vallois et reprend la boucherie ; 3 fils Bruno, Eric, Patrick.

Voisin du dessus, famille Barbu Paul 1903, Marthe Paul et Charles Barbu tiennent café restaurant, 2 enfants André décédé accidentellement sur le bateau fleuri sur la Seine, marié un fils Paul Barbu. Charles Barbu est décédé en 1904 ; Mme Barbu ne s’est pas remariée, son père Mr Félicien tailleur pour homme habitait voisin du dessus et l’aidait dans son commerce quand son épouse Rose Voiri fut décédée en 1916. Mme Barbu vend son fond à Julien et Marthe Schyder et quitte le pays pour Joinville (52) où elle prend un fond de modiste et reviens à Domjulien dans sa maison du Pâquis, maison de la famille Barbu où elle décède le 22/02/1960.

JPEG - 346.7 ko

Voisin famille Gury Moinot. Mr Gury Gustave, maréchal ferrant avait 6 enfants Adèle,Mme Bourgeois de St Menge, Marie, Mme Saussard à Paris, Charles engagé volontaire aux spahis ,Julien, maréchal ferrant à Domjulien , Jean maréchal ferrand également à Domjulien. Julien marié en seconde noces en 1909 à Marie Pissachet de Parey , un fils Gustave 1911 qui habite l’Indre. La maison est vendue à Mr Mme Maillard de Nancy, facteur retraité. JPEG - 57.5 ko

La Maison du dessus où habitait Honorine remarié à Mr Gury Gustave. Marie Menegand achète la maison qui s’écroule, est transformée en un hangar abritant machines,tracteur bois de André Vergnat qui a acheté la maison Munier Ménegand à la fille d’Achille Munier héritière au décès de son père. J’ai connu Joseph Munier, Marie Ménegand, Suzanne Mulot sa nièce de Baudricourt mariée en 1919 à Louis Consigny et tenant épicerie. Louis Consigny est décédé subitement ; ils avaient un fils François Consigny habitant Remiremont où il tient un bureau de tabac. André Vergnat et Mme ont habité en 1965 à la venue de leur fermier Mr Nicolet qui venait de la ferme des Champs à Vrécourt.


Commentaires

Logo de Sergio78
mardi 30 décembre 2014 à 15h27, par  Sergio78

Bonjour, Venant régulièrement en villégiature à Girovillers sous Montfort, j’ai eu grand plaisir de lire l’histoire de Domjulien et de Girovillers… Bravo pour ce travail de mémoire… Cordialement.

Logo de   Jean D’HOCAU
samedi 12 mai 2012 à 21h38, par   Jean D’HOCAU

Bonjour . Votre évocation a le mérite de bien expliquer le vécu des familles de Donjulien . Puis-je ajouter que le papa de Camille, le boulanger, rendait visite à ses cinq enfants et chantait dans les repas festifs . Il ne se déplaçait que « pédibus com jambi » traduisez, " marchant, avec son baluchon, il allait à Lignéville, Escvles, et au-delà. Un prêtre, l’ Abbé THOMAS ayant desservi They, Parey , et Donjulien est allé à Harsault en 1934 . Je ne parviens pas à effacer le trait rouge . Jean PUILLON a été commis boiulanger à Harsault, là où Mr Bastien est allé bien avant , en apprentissage . . Je vous dis mon plaisir d’avoir découvert votre exposé, bien illustré . Merci .

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

annonces