Les rues du village en 1900

jeudi 11 février 2010
par jeanpaul
popularité : 24%

 Rue du Paquis

A coté la maison de Marie Poulet, transformée actuellement en 1967, appartenant aux époux Fébrunet ; auparavant cette maison avait appartenue à Henri Perrin, Charron et Anne Cordier son épouse, 4 enfants Jean, Maurice, Alice et Henriette, cette maison avant 1909 avait appartenue à Arsène Guilleray et Modeste son épouse, deux filles Laure, Léa qui quitte Domjulien pour aller au service comme vendeuse 1910 à la maison dragées Braquier Verdun (55) reste célibataire. Laure se marie à Mr Boursier de Martigny ( ?)

Suivant maison Marouillier Schuller, marchand de poterie, faïences, porcelaine chiffons etc. ; 5 enfants Marguerite, Mathilde, Charles, Marie, Victor 1901, la maison fut vendue à un boulanger Pierre marié à Bouzey à Evelyne Evrard qui firent construire un four par un spécialiste de Strasbourg ; ils quittèrent, la maison fut vendue pour commerce de boulangerie à Camille Bastien, son épouse Angèle d’Escles, 3 enfants Gisèle décédée en 1954, Colette et Jean.

Maison voisine Amédé Consigny et Marie Foinant son épouse, 3 enfants, Henri décédé à l’hôpital d’Autun pendant la guerre, victime 14-18, Emile qui était enfant de troupe suivi sa carrière militaire pour finir Commandant après la guerre 39/45 ; il habite Carcassonne, s’étant marié là bas ; la maison fut vendué à Mr Bastien boulanger.

Maison voisine Claire Dupond, divorcé en 1923, mariée à Godart de Mazirot 3 mois mariée, revenue chez ses parents a appris la couture et depuis qq années fait les saisons à Vittel comme femme de chambre, née en 1902. La maison avait appartenue à MrMme Jules Barjonet retraité comme Sergent de ville à Paris et son épouse Angélique repasseuse, tous deux décédés en mars 1923. La maison appartenait à Mlle Marie Perry cuisinière à Paris qui reviens au pays et mourut en mars 1944, Claire Dupont achetait la maison aux héritiers.

Maison voisine, Roland Kwiateck son épouse Marguerite, 3 enfants Marcel, Anne Marie et Christian, cultivateurs. J’ai vu dans ces deux maisons Alphonse Poulet qui avait fait la guerre de Crimée, puis la famille Savonnet Charles, Louise et Marie ses filles qui venaient travailler à la ferme chez mes parents.

Puis voisin, habitait Mme Monnier sage femme qui était une fille à Mme Nègre mariée à un parisien Eugène Monnier décédé en 1911, elle partit habiter Vittel avec sa fille Irma, la maison fut vendue à Alfred Paul, son cousin et Louise Gaude son épouse qui viennent y habiter pour les vacances avec leur fille Suzanne.

Voisin Mme Picard Marcelle Evrot qui ont acheté la maison à Bourgeois Léon venu du nord. Mr Picard est décédé à St Dizier chez une nièce, fille de Denise Evrot en aout 1967, Mme Picard quitte le pays, a vendu sa maison à Claude Gommier cousin à la famille L’Homme qui fait réparer et vient avec sa famille passer les vacances . Parisiens.

Voisin, j ‘ai vu la famille L’Homme Guilleray qui tenait bureau de tabac. Henri L’Homme était tailleur pour homme , un fils Paul marié à Jeanne Henry qui ont vendu la maison à Emile Thiriot qui fit construire à coté la petite maison qui fit salle de café, marié à Suzanne Martin de Bousey, pas d’enfant, ils quitte le pays pour Dombasles en Xaintois et vendent la maison à la famille Baumier de Gemmelaincourt, les fils travaillent à Vittel.

Maison dessous Nicolas Hureau , trois enfants Clémence, Marie et Joseph habitent Mattaincourt.

Voisin famille Jeandel Hureau trois enfants Laure, René mort au champ d’honneur en 1916 devant Verdun, Marie née en 1902 vit seule actuellement.

Voisin Aubry Kiblaire, deux fiks menuisiers Paul, Nurma, Céline leur mère. Devenue laiterie appartenant à Bolzinger fromager à Domèvre (88).

Maison voisine ayant appartenue à Charles Paul marié à Viviers partit avant 1914 habiter Gironcourt, travaille à la verrerie, puis la maison fut habitée par le garde forestier Thouvenot et son épouse, pas d’enfant ; les héritiers vendent la maison à Ulrich Lengweiller pour loger son personnel laitier.

Dernière maison habitait Nicolas Lelièvre tonnelier, son épouse Victoire Antoine , pas d’enfant, les héritiers vendent la maison à Marie Marouillier qui sont allés habiter Vittel, la maison fut vendue à Hélène Perry à qui elle appartient ce jour.


Commentaires

Logo de Sergio78
mardi 30 décembre 2014 à 15h27, par  Sergio78

Bonjour, Venant régulièrement en villégiature à Girovillers sous Montfort, j’ai eu grand plaisir de lire l’histoire de Domjulien et de Girovillers… Bravo pour ce travail de mémoire… Cordialement.

Logo de   Jean D’HOCAU
samedi 12 mai 2012 à 21h38, par   Jean D’HOCAU

Bonjour . Votre évocation a le mérite de bien expliquer le vécu des familles de Donjulien . Puis-je ajouter que le papa de Camille, le boulanger, rendait visite à ses cinq enfants et chantait dans les repas festifs . Il ne se déplaçait que « pédibus com jambi » traduisez, " marchant, avec son baluchon, il allait à Lignéville, Escvles, et au-delà. Un prêtre, l’ Abbé THOMAS ayant desservi They, Parey , et Donjulien est allé à Harsault en 1934 . Je ne parviens pas à effacer le trait rouge . Jean PUILLON a été commis boiulanger à Harsault, là où Mr Bastien est allé bien avant , en apprentissage . . Je vous dis mon plaisir d’avoir découvert votre exposé, bien illustré . Merci .

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

annonces